A toi qui vient de rejoindre les anges,

Nous devions nous voir vendredi dernier, et j’ai du annuler.

Nous nous étions dit que nous nous verrions demain à la place,

Mais mardi tu m’as envoyé un petit message me disant qu’à ton tour, tu devais post-poser car tu allais peut-être rentrer à l’hôpital. Je t’ai répondu et t’ai posé la question de savoir si ce n’était pas trop grave et si je pouvais te sonner...et je n’aurais jamais la réponse de ta part, car la maladie qui te rongeait et dont tu ne nous as rien dit t’a emportée.

Tu étais la personne que j’adorais parmi les membres de la famille, qui ne m’a jamais jugée et qui est passé outre des a priori que plein avaient et ont encore à ce jour. Tu avais un franc parlé comme j’aime et si nous n’avions pas la possibilité de nous voir souvent, tu n’as jamais manqué de prendre de nos nouvelles, nous en donner et je garderai toujours une petit phrase de toi lors de l’avc de Dimitri qui m’avait touchée à un point que je ne t’avais même pas dit... tu avais proposé de venir nous faire des repas, le ménage etc.., en t’excusant de ne pas proposer de te charger des enfants car tu ne le sentais pas...j’avais trouvé ça rigolo, inattendu et waouw... sans oublier que je rigolais à chaque fois que tu sonnais pour avoir de ses nouvelles, de celles des monstres...et les miennes...et que tu refusais de nous en donner de toi, car tu n’appelais pas pour ça...

Cette saleté de maladie t’a emportée sans que j’ai pu te dire « au revoir » et que tu comptes très fort pour moi ... alors, voilà, à défaut d’avoir osé te le dire de vive voix je te le dis maintenant ici

Chachate, je t’adore !!!!!

CoeurBougies