eh oui, je me bats par rapport à ce qui m'est arrivé lundi...et j'en ai gros sur la patate...

certes, je n'ai aucune séquelle physique, mais moralemet, ce que j'ai vécu est hard!

je me bats, m'obligeant à sortir, à feindre un sourire pour les gens en général, à faire au max "comme si rien ne s'est passé"...mais c hyper hard...car je vis la peur au ventre...

et vous savez ce qui est encore plus difficile???? c'est quand des gens se disent proches de vous et préfèrent vous ignorer... vous savez qu'ils savent, mais sans doute parce que "que dire, que faire", vous n'avez plus de nouvelles! ça amplifie ce sentiment de se sentir pestiférée, sale ...

du coup, je veux simplement remercier mon homme, nos monstres, mes parents, mon frangin, ma frangine, Isa, Emmeline, Fred, Marine, les institutrices de chez Théo et les filles de poudre ... car grâce à vous au moins, je trouve la force de continuer et de me dire que je n'ai rien fait, j'étais, comme l'a dit la policière, "simplement" au mauvais moment au mauvais endroit et je n'ai pas mérité ça!

Voilà,j'avais besoin que cela sorte...MERCI à vous qui m'aidez!!!!!

merci